Somalie. 5 journalistes tués en une semaine

Cinq journalistes ont trouvé la mort dans trois attaques distinctes survenues les 16, 20 et 21 septembre. La Directrice générale de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, les sciences et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a exprimé lundi sa préoccupation suite à la vague de journalistes tués en Somalie au cours de la semaine écoulée. Cinq journalistes ont trouvé la mort dans trois attaques distinctes survenues les 16, 20 et 21 septembre.

« Je suis choquée par la soudaine recrudescence de violences visant les médias en Somalie. Je m’associe au gouvernement somalien pour condamner fermement ces meurtres qui sont un affront à toute la population », a déclaré Mme Bokova dans un communiqué de presse.

« Les meurtres de journalistes constituent aussi une violation grave du droit à la liberté d’expression et à la liberté de la presse, toutes deux essentielles à l’édification et au fonctionnement de démocraties solides, et d’une importance particulière dans un pays qui cherche à se reconstruire après tant d’années de conflit », a-t-elle ajouté.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.