Rabastens. le conflit entre la ville et la banque Dexia devant un médiateur

Saisi par l’avocat Me Leguevaques, le tribunal de Nanterre vient de décider dans le conflit qui oppose la ville de Rabastens à la banque Dexia de nommer un médiateur pour tenter de trouver une solution amiable. Dans cette affaire qualifiée “d’emprunts toxiques” d’autres villes ont décidé de saisir la justice. Selon Me Leguevaques, la ville de Rabastens a demandé la suspension des effets du contrat de prêt qui porte sur un montant de quelques 5 millions d’euros.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.