Tuerie en Haute Savoie. cette somme de faits troublants

Horreur, effroi, le quadruple meurtre de la Chevaline soulève de nombreuses questions. Les forces de police et de gendarmerie, le procureur de la République, en charge du dossier, ne distillent que peu d’informations à la presse et au public. Les faits révélés constituent au lendemain du drame un véritable imbroglio que les enquêteurs devront démêler. Les faits troublants dans cette affaire.

1- les lieux de la tuerie : les 4 personnes tuées, la fillette sauvagement agressée et la petite fille de 4 ans découverte vivant dans la nuit ont été retrouvées sur une piste forestière peu fréquentée. Que faisaient le ou les agresseurs dans ce lieu ?

2- les victimes : il semblerait que 3 des 4 personnes tuées étaient de la même famille. Un cycliste lui aussi tué a été retrouvé sur place. Selon la presse, les 3 victimes retrouvées dans la voiture étaient originaires de Grande Bretagne. Deux femmes, et un homme. Reconnus par le gérant et les autres membres d’un camping situé à quelques kilomètres de la scène de crime. Le ou les tueurs ont tiré par arme à feu sur 3 personnes. Il semblerait que la jeune fille ait été agressée, violemment, à l’arme blanche. Pourquoi ? Comment la petite fille de 4 ans découverte sous les cadavres des deux femmes a t elle réussie à échapper à la folie meurtrière ? Pourquoi le cycliste a lui aussi été tué ?

3- les moyens utilisés par le ou les malfaiteurs : une quinzaine de douilles d’une arme automatiques ont été retrouvées sur la scène de crime. Des sources font état d’executions à bout portant pour plusieurs victimes ? La jeune fille aurait, elle, été agressée à l’arme blanche. Avec une grande violence. Pourquoi avoir tué les adultes et laissé les enfants ?

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.