Toulouse. le voyagiste Fram va supprimer 70 emplois

Les mauvaises nouvelles s’accumulent sur le front de l’emploi. Après Freescale cet été, c’est le voyagiste Fram qui confirme un plan de réduction d’effectifs. Dans toute la France, 10% des effectifs seront supprimés soit 70 postes sur les 600 salariés que compte le groupe fondé à Toulouse au lendemain de la 2e guerre mondiale. La crise économique et les soubresauts politiques conséquences du printemps arabe ont entraîné le voyagiste toulousain dans la rouge. Les syndicats ont annoncé leur volonté de négocier un nouveau plan social. La presse annonce une réunion entre salariés et direction est prévue à la fin du mois de septembre.

Photo Toulouse7.com (c) capture d’écran du site fram.fr

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.