Succession de Martine Aubry. Cambadélis esquisse un nouveau projet pour le Parti socialiste

Dans une tribune publié dans le journal Le Monde, le député de Paris Jean Christophe avance ses pions en vu du prochain congrès du Parti socialiste de Toulouse. Avec un objectif : succèder à Martine Aubry à la tête d’un appareil qui, avec l’élection de François Hollande à l’Elysée dispose d’une majorité au Parlement et du pouvoir dans un grand nombre de collectivité territoriales. Dans ce contexte, Cambadélis, esquisse un nouveau projet pour le Parti socialiste. Avec à la fois, une méthode de travail, au travers de 4 conventions thématiques, mais aussi une rénovation de l’appareil autour de l’idée, d’un renouveau de la classe politique. Fidèle à ses convictions Cambadélis, longtemps lieutenant de Dominique Strauss Kahn, fait de l’Europe l’axe politique majeur de son positionnement politique.

Sur son compte facebook, le député de Paris résume ainsi son programme :

1/ Le PS doit être dans la réflexion. A travers quatre conventions.
– Sur la modernisation de notre rapport à l’entreprise et à la démocratie sociale
– Sur notre vision de la République face à la montée du consumérisme, du libéralisme et du religieux.
– Sur les nouvelles questions: sanitaire, alimentaire et sur le vieillissement.
– Enfin sur notre projet européen

2/ La rénovation. Parité, non cumul des mandats, mise en avant d’une nouvelle génération politique, association et humanitaire. Mise en place d’un statut de l’élu.

3/ L’association des territoires pour le changement. Nous sommes une social-démocratie d’élus et de militants. Utilisons cette force.

4/ L’Europe. Une priorité d’action pour le PS. Pour la faire avancer dans le bon sens.

5/ Le dialogue au sein de la gauche. Mise en place d’un comité de liaison pour échanger, anticiper, éclairer sur les enjeux.

L’idée directrice: Celui qui succédera à Martine Aubry à la tête du PS sera le premier secrétaire. Il devra surtout être le premier militant.

Photo © Marie-Lan Nguyen / Wikimedia Commons : le député de Paris Jean Christophe Cambadélis. 3 candidats briguent aujourd’hui, officiellement ou non, la direction de la rue de Solférino : Gaétan Gorce, et l’actuel numéro 2 de l’appareil, Harlem Désir.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.