Henri Guaino candidat à la présidence de l’UMP

Le très médiatique conseiller de Nicolas Sarkozy à l'Elysée ne fait pas figure de favori dans la course à la présidence de l'UMP. Ici en conférence à l'Université Paris Dauphine Photo CC/ NicholasNCE
Ils sont désormais 5 à briguer officiellement la présidence de l’UMP à l’automne prochain : Copé, Fillon, NKM, Lemaire et Guaino. Ce proche de Nicolas Sarkozy, élu député au printemps a fait part lundi de sa candidature. Dans une interview au journal Le Figaro, l’ancien conseiller du Président de la République, explique qu’il a pris sa décision contre la tournure des débats et le duel annoncé en Jean François Copé et François Fillon. Guaino explique que “Le débat à l’UMP ne peut se résoudre à cet affrontement dans lequel beaucoup d’adhérents, et moi le premier, ne se retrouvent pas”. Problème pour Guaino : il doit désormais faire état des parrainages nécéssaires de militants UMP pour pouvoir maintenir sa candidature. Face aux deux poids lourds, Fillon et Copé, fait pour l’heure figure d’outsider. En cas d’élimination, il n’a pas indiqué pour quel ténor il se prononcerait.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.