Déficit du commerce extérieur. Tremege a moitié d’accord avec Ayrault

En sa qualité de secrétaire national de l’UMP en charge du commerce extérieur, Gérard Tremege, maire de Tarbes et président du groupe Républicains & Territoires au conseil régional, a tenu à réagir aux déclarations du Premier ministre Jean-Marc Ayrault qui a récemment annoncé vouloir résorber le déficit du commerce extérieur (hors énergie) d’ici la fin du quinquennat. C’est un objectif ambitieux a déclaré Tremege mais “auquel on ne peut que souscrire” a t il précisé.

Pour relever ce défi, il faut, toutefois, agir sur les causes profondes de nos contreperformances à l’export : la désindustrialisation de notre économie, la perte de compétitivité de notre
appareil productif et le faible nombre d’entreprises de taille intermédiaire (ETI) a commenté celui qui a été sévèrement battu lors des dernières élections législatives dans le départements des Hautes Pyrénées.

“Si la création attendue pour l’automne d’une banque publique d’investissement (BPI) destinée à faciliter l’accès au crédit des PME et ETI va dans le bon sens – il conviendra, cependant, de
veiller à ce que les statuts de la BPI lui permettent d’opérer en partenariat étroit avec la Coface et Ubifrance ainsi qu’avec les Régions qui devront être associées à sa gouvernance – il
est, en revanche, regrettable que le Premier ministre ait repoussé au printemps 2013 les décisions en matière de compétitivité de nos entreprises (en particulier industrielles) et chargé,
en attendant, Louis GALLOIS d’une mission dont les conclusions sont déjà connues” a rajouté le désormais secrétaire national de l’UMP.

‘En effet, si nous n’engageons pas immédiatement – en l’espèce, chaque mois qui passe est un mois perdu – les indispensables mesures d’allègement du coût du travail qui pèse sur nos
entreprises, il est illusoire d’espérer gagner la bataille de l’export. Sans ce « choc de compétitivité » dont notre économie a besoin, les mesures d’accompagnement de nos
entreprises à l’international (renforcement du crédit impôt recherche et du crédit impôt export, création de guichets uniques en région…) ou la mise en œuvre d’une « diplomatie
économique » ne seront que cautère sur une jambe de bois” a conclu l’élu tarbais

Articles Récents

Lourdes, mère et fils associés dans un trafic de drogue

Lourdes, mère et fils associés dans un trafic de drogue

A l'issue d'un banal contrôle routier, la police nationale des Hautes Pyrénées a démantelé un réseau de drogue à Lourdes.…

2 juin 2021
Toulouse – L’Établissement français du sang lance un appel d’urgence à la mobilisation

Toulouse – L’Établissement français du sang lance un appel d’urgence à la mobilisation

Après les jours fériés de mai qui ont causé une baisse importante des réserves de sang, l’EFS constate avec le…

2 juin 2021
Covid19 – sur le front des variants

Covid19 – sur le front des variants

Covid-19 : le variant indien menace le déconfinement du Royaume-Uni. Le gouvernement britannique fait face à de vives critiques mardi…

2 juin 2021
Toulouse – 2 opérations de vaccination exceptionnelles à Reynerie et Bagatelle

Toulouse – 2 opérations de vaccination exceptionnelles à Reynerie et Bagatelle

En parallèle de la campagne de vaccination massive menée sur l'ensemble du territoire pour lutter contre l'épidémie de Covid-19, la…

1 juin 2021
Cahors, Saint-Cirq-Lapopie, ce que Macron va faire dans le Lot

Cahors, Saint-Cirq-Lapopie, ce que Macron va faire dans le Lot

A quelques jours du premier tour des élections régionales et départementales, le chef de l'Etat Emmanuel Macron se rendra pendant…

1 juin 2021
Occitanie : forte croissance de la filière photovoltaïque

Occitanie : forte croissance de la filière photovoltaïque

La Chambre de Commerce et d'Industrie d'Occitanie vient de publier des données prospectives de la filière photovoltaïques, elles sont très…

1 juin 2021