Airbus associé à une université chinoise pour tenter de développer les biocarburants

Airbus et l’université chinoise de Tsinghua ont conclu un partenariat dans le but de réaliser “une étude approfondie sur la durabilité des matières premières chinoises et d’évaluer la meilleure manière de soutenir le développement d’une chaîne de valeur afin d’accélérer la commercialisation de biocarburants avion” indique le staff d’Airbus. Cette chaîne de valeur vise à “produire et promouvoir l’usage de biocarburants sur le marché de l’aviation chinoise, marché qui connaît la croissance la plus rapide dans le monde” souligne t on chez l’avionneur européen.

Dans un premier temps, ce partenariat se chargera d’évaluer les matières premières adéquates qui répondent aux critères écologiques, économiques et de durabilité sociale. L’étude de durabilité est dirigée par Airbus et implique une collaboration étroite avec l’université de Tsinghua et des institutions européennes majeures. La seconde étape consistera à se concentrer sur les solutions de carburants alternatifs les plus prometteuses.

Les premiers résultats doivent être analysés au second semestre 2012, l’objectif étant de sélectionner un certain nombre de matières premières dont l’huile de cuisine usagée – qui autrement serait éliminée en tant que déchet – ainsi que des algues. L’étude de durabilité des carburants devra être complètement terminée d’ici début 2013. À l’horizon 2013, les partenaires chercheront à industrialiser le procédé de production de carburants alternatifs afin d’obtenir des quantités durables de carburant avion à usage commercial.

Photo CC/Dominique Mollicone : champ de colza

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.