Affaire Bettencourt. le domicile et le cabinet de Nicolas Sarkozy perquisitionnés

Le 6e chef de l’Etat de la Ve République Nicolas Sarkozy a perdu son immunité présidentielle quelques semaines après sa défaite à l’élection présidentielle. Le 16 juin dernier. Selon, le journal lemonde.fr des perquisitions ont été menées mardi à son domicile -un hôtel particulier appartenant à sa épouse Carla Bruni- à son cabinet d’avocat ainsi qu’à son nouveau bureau attribué au titre d’ancien locataire de l’Elysée. Ces actes de procédure ont été menés par la police judiciaire de la brigade financière et le juge Jean Michel Gentil, dans le cadre de l’enquête sur le volet financier de l’affaire Bettencourt. Les magistrats soupçonnent un système de financement occulte de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007. Ancien trésorier de l’UMP et de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007, Eric Woerth est lui aussi dans le collimateur de la justice.

Photo DP/Pete Souza/WhiteHouse

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.