Qui pour briguer la présidence de l’Assemblée nationale ?

Ségolène Royal battue à la Rochelle, la bataille du perchoir s’ouvre dès lundi matin. Deux noms circulent : ceux du fabiusien Claude Bartolone et celui du “jospinien”, député des Hautes Pyrénées Jean Glavany. D’autres candidatures pourraient intervenir. Un seul député a officialisé sa position : Claude Bartolone. Sauf surprise, le poste de président de l’Assemblée nationale ne devrait pas échapper à un député socialiste. Le groupe socialiste dispose en effet d’une majorité quasi absolue dans cette nouvelle législature. Cette candidature se jouera donc au sein du groupe socialiste dont le candidat ou la candidate est ensuite assuré d’obtenir la majorité.

Réélu député, le proche de François Hollande, Bruno LeRoux a lui fait part de sa candidature pour le poste de président du groupe socialiste à l’Assemblée nationale.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.