élection de Moudenc sur la 3e circonscription, Fillola évoque “une défaite amère” pour la gauche

Eliminé au premier tour de l’élection législative sur la 3e circonscription de Haute Garonne, le maire et conseiller général de Balma Alain Fillola a rapidement réagi à la victoire de Jean Luc Moudenc et à la défaire de François Simon. Selon Fillola qu s’était désisté en faveur du candidat de gauche “Le principe de réalité s’est appliqué sur notre circonscription. L’emporter sur une élection aussi importante n’est pas un dû“.

Comme nous le pressentions depuis de longs mois, François Simon, le candidat d’EELV soutenu par le PS, n’a pas été en mesure de rassembler sur son nom le total des voix de gauche exprimées lors du premier tour, la semaine dernière. Alors que le Parti Socialiste connaît un succès très important au plan national, c’est une défaite amère sur la 3e circonscription, ô combien stratégique“a ainsi souligné celui qui avait été de facto écarté du PS pour candidature dissidente.

Je me dois de saluer l’élection de Jean-Luc Moudenc, et je le recevrai bien évidemment sur ma commune avec la considération que nous devons à ses nouvelles fonctions. Je continuerai à me battre contre ses choix et ses orientations qui vont à l’encontre des aspirations réelles de nos concitoyens. Il nous appartient, avec la gauche, de déterminer les causes de cet échec et d’en tirer, avec responsabilité, toutes les leçons pour l’avenir. Pour ma part, je continuerai à agir dans l’intérêt de la gauche et de la majorité présidentielle autour de François Hollande” a annoncé sibyllin un Fillola qui a d’ores et déjà digéré sa 3e place du premier tour.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.