2nd tour des législatives. enjeux du scrutin

La réforme constitutionnelle décidée par Lionel Jospin a transformé la Ve République en calquant le calendrier politique de l’Assemblée nationale sur celui du président de la République désormais élu pour un mandat de 5 ans. Après avoir élu François Hollande à l’Elysée, les électeurs sont invités à voter pour les élections législatives. Avec un enjeu très clair : lui octroyer une majorité législative ou au contraire lui imposer une cohabitation.

Le premier tour des élections législatives a placé la gauche en tête. Et les sondages d’opinion, envisagent une majorité de députés socialistes à l’Assemblée nationale. Cependant, rien n’est acquis avant la proclamation définitive des résultats. L’élection et le vote de dimanche sont d’autant plus importants que le premier tour des législatives a été marqué par une forte abstention. Les candidats auront ils réussi à mobiliser un électorat qui avait préféré rester à la maison dimanche dernier ? Première questions majeure.

Autres interrogations : quel nombre de députés disposera le groupe socialiste ? Une majorité absolue, une majorité relative qui lui impose des alliances avec ses alliés écologistes et communistes ? Les candidats UMP vont ils réussir à sauver les meubles ou à renverser la tendance ? Combien d’élus disposeront les écologistes et, surtout le FN ?

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.