Une Assemblée nationale sans François Bayrou

Le leader centriste du Modem et ancien candidat aux élections présidentielles est en mauvaise posture dans sa circonscription des Pyrénées Atlantiques. Au second tour de l’election, François Bayrou est engagé dans une triangulaire, face à une candidate socialiste et un candidat UMP. Et François Bayrou est en ballotage défavorable. Effet de la bipolarisation du mode de scrutin et prises de position en faveur de François Hollande pour le second tour de la présidentielle ont contraint à des contorsions dangereuses à l’égard de ses électeurs.

Conséquence, sur sa circonscription, Bayrou ne bénéficie ni du soutien de l’UMP, ni du soutien du PS. Et dans ce dernier cas, malgré les interventions d’un certain nombre de ténors socialistes qui avaient plaidé pour le retrait de la candidate socialiste sur la circonscription. Pour tenter de reprendre la main sur l’élection, François Bayrou a écrit aux électeurs du Béarn pour leur demander de choisir des hommes “d’expérience“, de “caractère” et de “valeurs

Une Assemblée nationale sans député Modem ? Les deux autres parlementaires élus à l’Assemblée nationale qui avaient soutenu le candidat François Bayrou sont eux aussi dans des positions difficiles. Jean Lassales dans les Pyrénées et Philippe Folliot dans le Tarn sont eux aussi en position difficile pour le second tour de l’élection.

Photo DP/Guermonprez

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.