Moudenc croit en sa victoire à “quelques centaines de voix”

Le chef de l’UMP en Haute Garonne a jugé lundi que le second tour de l’élection législative se jouera à “quelques centaines de voix” sur cette 3e circonscription redécoupée de Haute Garonne. Moudenc affronte Simon dimanche. Un candidat désormais écologiste qui a bénéficé lundi du soutien d’Alain Fillola arrivé 3e du premier tour.

Pour ce deuxième tour, Jean Luc Moudenc, désormais secrétaire national de l’UMP se présente en candidat “rassembleur” face à un François Simon qualifié “d’ami de l’extrème gauche“.

Sur cette 3e circonscription test, Jean Luc Moudenc avait bénéficié des soutiens de Copé et Fillon venus tour à tour sur la circonscription pour parler en faveur de l’ancien bras droit de Philippe Douste Blazy. François Simon, soutenu par le parti socialiste et les partis de gauche, bénéficiera cette semaine de la présence du nouveau ministre de l’intérieur Manuel Valls à ses côtés pour son meeting d’entre deux tours.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.