“toutes les voix de gauche doivent se reporter sur le représentant de la gauche”

Communiqué de Christian Picquet, conseiller régional Front de Gauche “Au soir de ce premier tour des élections législatives, le peuple a confirmé son rejet d’une droite qui n’a cessé de reprendre à son compte les thèmes du Front national. Pour sa part, le Front de gauche enracine son influence, soulignant qu’il est devenu la deuxième composante de la gauche, en dépit d’un mode de scrutin qui le défavorise scandaleusement. A travers le résultat qu’obtient, ce 10 juin, la gauche dans son ensemble, les électeurs ont exprimé leur aspiration à tourner la page de l’austérité et des politiques de régression mises en œuvre par le régime précédent. Cette attente doit être entendue. Elle ne peut être déçue par une politique qui se déroberait à l’affrontement inévitable avec la finance et ne prendrait pas les mesures grâce auxquelles la vie du plus grand nombre peut commencer à changer. Le Front de gauche s’emploiera à la relayer et à l’amplifier, au second tour des législatives et dans les mois qui viennent. Plus il y aura de députés du Front de gauche, mieux les aspirations du monde du travail pourront se faire entendre à l’Assemblée nationale. Le 17 juin, il faut permettre aux candidats du Front de gauche arrivés en tête de la gauche d’être élus. Ailleurs, toutes les voix de gauche doivent se reporter sur le représentant de gauche qui aura été le mieux placé pour battre la droite“.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.