Chômage. “pas d’embellie sur le front de l’emploi” estime la CGT

C’est une “urgence sociale” pour la CGT. “Comme il fallait s’y attendre les chiffres du chômage ne montrent pas d’embellie sur le front de l’emploi. Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégories A, B, C s’établit à 4 318 500 en France métropolitaine. Ce nombre est en hausse de 0,2% au mois d’avril ; sur un an il augmente de 6,5%” précise la centrale syndicale qui a remis au Premier ministre Jean Marc Ayrault une longue liste d’entreprise qui envisage de licencier. en début de semaine .
“Il est particulièrement inquiétant de constater que le chômage de longue durée augmente. Non seulement le risque d’être au chômage est de plus en plus grand mais on y reste de plus en plus longtemps. En effet, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégories A, B, C depuis un an ou plus augmente de 1,1 % au mois d’avril 2012 (+8,0 % sur un an)” commente t on dans l’entourage de Bernard Thibault.
“Les perspectives sont encore plus inquiétantes : ce sont 45 000 emplois qui risquent d’être supprimés dans l’industrie dans les prochaines semaines. Ce constat confirme l’urgence de prendre des mesures d’ampleur. Les revendications portées par la CGT deviennent incontournables. La conférence sociale qui sera organisée en juillet devra faire émerger les solutions à la hauteur de la crise” a précisé la CGT.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.