Sarkozy va porte plainte contre Mediapart, Edwy Plenel évoque une “intox”

A 6 jours du second tour de l’élection présidentielle, le ton monte entre le site d’informations Médiapart et Nicolas Sarkozy. En cause : le document du gouvernement libyen du colonel Kadhafi publié ce week end par le journal d’investigation. Un document qui évoque la possibilité de financement de la campagne présidentielle de 2007 de Nicolas Sarkozy par le régime du Colonel Kadhafi.

Un colonel Kadhafi ensuite reçu en grandes pompes à l’Elysée. Et qui au début de la guerre, avait fait déclarer pas son fils, que le régime libyen avait effectivement financé le candidat Nicolas Sarkozy en 2007.

Tout au long du week end, l’entourage du candidat président a tiré à boulets rouges contre le site d’informations. Lundi, la presse indique que Nicolas Sarkozy devrait désormais plainte contre Mediapart. Dans un éditorial de Une, le directeur de Médiapart, Edwy Plenel dénonce lui, une campagne d’intoxication des proches de Nicolas Sarkozy. Et maintien l’authenticité du document publié dans ses colonnes. L’ancien directeur du Monde souligne combien l’entourage de Nicolas Sarkozy “insulte” une fois de plus “les journalistes”.

« Diversion », « officine », « infamie » : le sarkozysme n’aime décidément pas l’indépendance des médias et le démontre par ses réactions à nos nouvelles révélations sur ses secrets libyens. Comme en 2010 dans l’affaire Bettencourt, le pouvoir en place préfère insulter les journalistes dont les informations le dérangent plutôt que de répondre aux questions qu’elles posent. Mediapart ne retire rien de ses révélations, aussi légitimes que fiables. Mise au point en forme de rappel des principes démocratiques, alors que Nicolas Sarkozy annonce une plainte contre Mediapart.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.