Syrie. le Programme Alimentaire Mondial envisage une famine majeure

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) a annoncé mardi qu’il allait renforcer son assistance alimentaire en Syrie afin d’atteindre 250.000 personnes d’ici la fin du mois d’avril et qu’il prévoyait de doubler à 500.000 le nombre de bénéficiaires dans les prochaines semaines.

Le PAM apporte déjà une assistance alimentaire à près de 100.000 personnes par mois dans des villes comme Homs, Hama, Idleb et Damas, en collaboration avec son partenaire, le Croissant-Rouge arabe syrien (CRAS). Cette semaine, l’agence a également commencé à distribuer des repas chauds aux réfugiés syriens qui vivent en Jordanie voisine.

« Alors que le conflit continue, les Syriens dans les zones touchées par la violence luttent pour nourrir leur famille et le PAM est profondément préoccupé par la menace d’insécurité alimentaire », a déclaré la Directrice exécutive du PAM, Ertharin Cousin. « L’expansion de notre assistance est intervenue à la demande du Croissant-Rouge arabe syrien et nous sommes prêts à intensifier encore notre assistance humanitaire lorsque l’;accès aux populations le permettra ».

Une mission d’évaluation conjointe effectuée le mois dernier par sept agences des Nations Unies avec l’Organisation de Coopération islamique (OCI), et menée par le gouvernement syrien, a estimé que, dans les gouvernorats visités, jusqu’à un million de personnes avaient besoin d’une assistance humanitaire.

Avant même l’éclatement des violences en Syrie, une évaluation de la sécurité alimentaire a constaté que 1,4 million de personnes, surtout celles provenant des régions durement frappées par la sécheresse les années précédentes, luttaient pour subvenir à leurs besoins alimentaires quotidiens. De plus, ils se retrouvaient dans les zones qui sont actuellement touchées par l’instabilité.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.