Mali. l’ONU exige le retour à l’ordre constitutionnel

Le Conseil de sécurité de l’ONU a une fois de plus condamné fermement mercredi le coup d’Etat du 22 mars au Mali et a réitéré son appel en faveur du rétablissement immédiat de l’ordre constitutionnel et du gouvernement démocratiquement élu. Dans une déclaration de la Présidence du Conseil adoptée par les 15 membres, le Conseil de sécurité demande aux éléments des forces armées maliennes qui ont pris par la force le pouvoir « de garantir la sûreté et la sécurité de toutes les personnalités maliennes et exige la libération immédiate de celles qui sont détenues. » Il réitère « son appel en faveur du rétablissement immédiat de l’ordre constitutionnel et du gouvernement démocratiquement élu ainsi que la poursuite du processus électoral. »

Le Conseil déclare soutenir l’action menée par la Communauté économique des États de l’Afrique de l’;Ouest (CEDEAO) et salue les efforts déployés par le Président Blaise Compaoré, en sa qualité de médiateur nommé par la CEDEAO, pour favoriser le retour complet de l’autorité civile et le rétablissement effectif de l’ordre constitutionnel au Mali.

Il prend acte du fait que les mutins ont annoncé le rétablissement de l’ordre constitutionnel à compter du 1er avril 2012 et compte que « ces derniers prendront immédiatement des mesures pour donner effet à cet engagement ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.