Mali. attaques et pillages se poursuivent dans le nord du Mali

Le Conseil de sécurité des Nations Unies condamne fermement les attaques et les pillages que continuent de mener des groupes rebelles dans le nord du Mali. « Il demande aux rebelles de cesser immédiatement toute violence et exige de toutes les parties au Mali qu’elles s’emploient à trouver une solution pacifique grâce au dialogue politique », selon la déclaration de la Présidence.

S’agissant de l’insécurité et de la situation humanitaire dans la région du Sahel, le Conseil redit sa vive préoccupation. Il rend hommage aux organisations humanitaires pour leur intervention et demande à toutes les parties au Mali de permettre l’acheminement de l’aide. Il réclame « une mobilisation plus énergique de la communauté internationale pour appuyer les opérations humanitaires. »

Mardi, les agences humanitaires des Nations Unies, notamment le Haut commissariat pour les réfugiés (HCR), avaient exprimé leur préoccupation concernant la situation humanitaire au Mali, où des milliers de personnes ont été déplacées par les combats entre les forces gouvernementales et les rebelles touaregs et la pénurie de denrées alimentaires.

Enfin, le Conseil de sécurité exprime sa préoccupation face au risque que représentent les combats pour les sites maliens classés éléments du patrimoine mondial.

Mardi, la Directrice générale de l’;Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, avait exprimé sa préoccupation concernant le site du patrimoine mondial de Tombouctou, au nord du Mali.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.