Japon. 3 condamnés à mort exécutés, vives critiques

Le Président de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) a aujourd’hui fermement condamné l’exécution au Japon de Yasuaki Uwabe,Tomoyuki Furusawa et Yasutoshi Matsuda. « Nous attendons du Japon, en tant que pays bénéficiant du statut d’observateur auprès du Conseil de l’Europe, qu’il partage nos valeurs et principes fondamentaux. En avril de l’an dernier, l’Assemblée a une nouvelle fois exhorté le Japon à se joindre au consensus croissant des pays démocratiques qui protègent les droits de l’homme et la dignité humaine en abolissant la peine de mort. Ces exécutions montrent que le Japon a décidé d’ignorer notre demande et de défier la communauté internationale en poursuivant sa voie à contre-courant d’une tendance mondiale à l’abolition », a-t-il déclaré.

« Cette pratique barbare n’a pas sa place dans une société civilisée. C’est pourquoi, encore une fois, j’appelle les autorités japonaises à mettre immédiatement en place un moratoire sur les exécutions, ce qui constituerait un premier pas vers l’abolition», a poursuivi Jean-Claude Mignon.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.