Moudenc veut doubler la capacité de la ligne A du métro

Ancien maire de Toulouse, désormais leader de l’opposition, Jean Luc Moudenc a également présidé la régie de transports en commun de la ville rose, Tisséo. A la veille des élections législatives, il relance le débat sur les transports en commun à Toulouse en proposant de doubler la capacité de la ligne A du métro. Il s’agirait donc de doubler la capacité d’accueil par une mise à 52 mètres des rames. Une solution techniquement possible, les quais étant construits pour accueillir un doublement des rames du métro. Reste à chiffrer le coût d’une telle opération.

Photo CC/Pinpin : la station de métro Jean Jaurès au centre ville de Toulouse, lieu de convergence des lignes A et B du métro.

4 Commentaires

  1. Est-il bien raisonnable de vouloir augmenter ainsi le nombre d’usagers sur la ligne A?
    Nous ne savons rien des points de départ et d’arrivée des voyageurs.
    Ainsi les voyageurs qui vont du Mirail à Rangueil sont obligés de passer par la station Jean-Jaurès.
    Les gens qui quittent le métro à Jean-Jaurès se dirigent vers le centre ville.
    A mon avis, ce ne sont pas des travailleurs. Moins il y a de voitures en ville, plus il y a de monde.
    Sur une ville de 11800 hectares, faut-il concentrer autant de commerces dans l’hypercentre?

  2. Effectivement, il y a de lourds travaux à prévoir pour porter les 3 stations qui n’ont pas été concues pour des quai à 52M
    3 ans de travaux, avec fermeture complète les 2 mois d’été.
    Etonnant que l’article ne le précise pas : “Une solution techniquement possible, les quais étant construits pour accueillir un doublement des rames du métro”.C’est faux, et M. Moudenc le sait parfaitement !

    Pour conclure : c’est faisable, mais c’est couteux et long à mettre en fonction. Et… c’est tout à fait nécessaire de le faire un jour ou l’autre !

  3. Les stations non conçues pour recevoir 4 rames (2 aujourd’hui) sont : Mermoz, Fontaine-Lestang et Patte-d’oie. Le problème vient de l’acquisition du sous sol qui, à l’époque, n’avait pas pu être fait dans sa totalité.

  4. Si je me trompe pas, certaines stations n’ont pas des quais aussi long, il faudrait donc soit des rames longues et des rames courtes en alternances soit prévenir les gens de ne pas monter dans certains “wagons”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.