Décès d’un militaire français grièvement blessé en Afghanistan

Gérard Longuet a fait part de “sa vive émotion” après le décès ce matin, des suites de ses blessures, du capitaine Christophe Schnetterle du 93e régiment d’artillerie de montagne de Varces (Isère), hospitalisé à l’hôpital d’instruction des armées du Val-de-Grâce (Paris).
Il avait été très grièvement blessé le 20 janvier, en Afghanistan, par les tirs délibérés d’un soldat de l’armée nationale afghane, alors qu’il effectuait avec ses camarades une séance d’entrainement physique à l’intérieur d’une base militaire en Kapisa.

Quatre autres militaires français, appartenant au 93e régiment d’artillerie de montagne et au 2e régiment étranger de génie de Saint-Christol (Vaucluse), avaient également été mortellement touchés et quatorze militaires français blessés lors de cette attaque.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.