Des milliers de toulousains réunis pour un hommage aux victimes de Merah

Comme un symbole. Après plusieurs jours de pluie et de froid, le soleil éclairait la place du Capitole de Toulouse vendredi midi. A l’appel de la mairie de Toulouse, un hommage républicain aux victimes de Merah a réuni plusieurs milliers de toulousains. Certains arrivés dès 12h, d’autres un peu plus tard. Tous ont voulu témoigner de leur horreur et dire leur volonté de vivre ensemble.

A midi au milieu de la foule réunie place du Capitole, le nom des victimes du terroriste Merah a été prononcé. Une minute de silence a été ensuite respectée par la foule présente. Les membres du conseil municipal réunis autour de Pierre Cohen, ont suspendu le conseil prévu vendredi matin. De nombreuses personnalités avaient fait le déplacement avec la foule des anonymes.

De nombreux élus avaient tenu à être présents à cet hommage républicain. Ici Martin Malvy président de la région Midi Pyrénées, Pierre Izard, président du Conseil général de Haute Garonne. L’ensemble du Conseil municipal de la ville de Toulouse été présent.

_______________________
Dimanche 25 mars à 17h une marche est organisée à l’appel du CRIF et des organisations juives de Toulouse. Les organisateurs appellent “tous les citoyens, les pouvoirs publics, les autorités civiles, militaires et religieuses, l’ensemble des organisations à se joindre à la marche silencieuse en hommage aux victimes de la tuerie du lycée Ozar Hatorah. Le départ de la marche est programmé à 17h dimanche au départ du plateau Jolimont, le cortège se rendra sur les lieux de la tuerie pour déposer fleurs et messages. Ni drapeaux ni banderoles précisent les organisateurs dans un tract distribué vendredi.

En souvenir de Gabriel Sandler (4 ans), Arieh Sandler (5ans), Myriam Monsonego (7ans) et Jonathan Sandler (30 ans). Les militaires assassinés sont associés à cet hommage Mohamed Legouad, Abel Chenout et Imad Ibn Zlaten.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.