Syrie. Incertitude sur le sort des journalistes français

« La situation des journalistes occidentaux blessés à Homs (en Syrie) reste confuse » Peut-on lire dans Le Monde. Des opposants syriens ont annoncé mardi 28 février que Edith Bouvier , journaliste pour le Figaro avait été mis en sécurité au Liban. Mardi 15h15, Alain Juppé, ministre des affaires étrangères, a refusé de confirmer cette information. La journaliste a eu la jambe fracturée pendant le bombardement qui a coûté la vie la semaine dernière au photographe français Rémi Ochlik et à la journaliste américaine Marie Corvin du Sunday Times .

Elodie Hernandez

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.