Ligue1. Paris perd la tête, Lille et Marseille ratent le coche

Auteur d’un match spectaculaire à Lyon (4-4) samedi, le PSG n’est plus leader du championnat. Le club de la capitale abandonne son leadership à Montpellier (vainqueur 1-0 contre Bordeaux). La contre-performance parisienne n’a profité ni à Lille, accroché à Rennes (1-1), ni à Marseille, défait à Brest (1-0) dimanche.

Bousculé par une équipe Girondine joueuse, les joueurs de René Girard s’impose sur la plus petite des marges (1-0), grâce à un but d’Utaka à dix minutes du terme de la rencontre. Toujours invaincus en 2012, les Héraultais ont pris 16 points sur 18 possible lors des six derniers matchs.

Hoarau héroïque

Menés 3-1 puis 4-2, les Parisiens sont revenus de loin. Après avoir ouvert le score, Hoarau (21e), les hommes d’Ancelotti ont encaissé trois buts en cinq minutes: Gomis (34e), Lisandro (36e) et Bastos (39e). Restés dans le match grâce à un pénalty de Nenê (45e+3), Paris reprend le bouillon en début de seconde période sur une tête de Briand (59e). Touché mais pas coulé, les Rouges et Bleus reviennent dans le match par l’intermédiaire de Ceara (73e), avant que Hoarau (90+4e) arrache le match nul.
Auteur de trois buts en deux matchs, le Réunionnais vient d’offrir deux points à son club en marquant chaque fois en fin de match (2-2 à la 89e contre Montpellier puis 4-4 à la 94e face à l’OL). Un match qui devrait « rendre l’équipe plus forte » selon Leonardo.

Lille et Marseille n’en profitent pas

Face à des Rennais réduits à dix suite à l’expulsion d’Apam (38e), le LOSC n’a pas réussi à s’imposer malgré l’ouverture du score de Chedjou (40e). Durant ce match, les Lillois ont longtemps cru tenir la victoire, avant que Erding ne remettent les deux équipes à égalité (90e). Lille (3e, 46 points) reste à six longueurs du PSG (2e, 52 points) et à sept de Montpellier (1er, 53 unités).

Plus qu’un match, les Marseillais ont sans doute perdu leur dernière chance de titre dimanche. Défait à Brest (1-0) sur un but de Baysse (19e), Marseille subit son premier revers en championnat depuis le 19 novembre (0-1 contre Montpellier). Les Olympiens, 8e avec 39 points, n’auront pas d’autre alternative que la victoire lors de leur match en retard contre Evian T-G (23e journée), le 6 mars prochain, s’ils veulent se qualifier pour la Ligue des Champions la saison prochaine.

Eitel Mabouong

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.