Martin Malvy veut faire de Midi-Pyrénées la 1ère Région en matière d’énergies renouvelables

malvy_izardMartin Malvy, président de la Région Midi-Pyrénées, a présenté lundi 20 février, à Toulouse, l’ensemble de la politique régionale pour le volet Energies et Climat, aux côtés de Pierre Izard, président du Conseil général de Haute-Garonne, des conseillers régionaux François Arcangeli, Sylvie Bories et Gérard Poujade ainsi que de nombreux conseillers généraux.

Il a notamment indiqué qu’avec le Plan Midi-Pyrénées Energies, la Région consacrera sur 10 ans 260 M€ d’investissements directs, ce qui devrait générer plus de 1,7 milliard d’euros de travaux, et donc le maintien ou la création d’au moins 2 000 emplois par an.

« Nous voulons être la Région française la plus exemplaire dans ce domaine et, avec ce Plan, nous voulons faire de Midi-Pyrénées la première Région en matière d’énergies renouvelables », a déclaré le président de Région.

Martin Malvy a exposé aux représentants des collectivités locales, mairies mais aussi entrepreneurs, bailleurs sociaux ou encore agriculteurs du département les différents dispositifs régionaux, afin d’agir à la fois :
– sur la réduction des consommations d’énergie et l’atténuation des émissions de gaz à effet de serre (sobriété et efficacité énergétique),
– sur le développement de la production d’énergies renouvelables,
– sur la compensation des émissions inévitables
– et sur l’adaptation au changement climatique.

1. Economiser l’énergie

Dans un contexte de crise internationale et de difficultés sociales croissantes, la Région a mis en œuvre différents dispositifs d’économie d’énergie et de lutte contre la précarité énergétique (70 à 100 000 ménages en Midi-Pyrénées seraient dans cette situation). La Région soutiendra également des opérations de recherche et d’innovation relatives à la maîtrise de l’énergie et aux voix alternatives aux énergies fossiles.

2. S’adapter au changement climatique
Afin de suivre et comprendre les évolutions du climat à l’échelle du massif des Pyrénées et d’accompagner l’adaptation des secteurs socio-économiques les plus vulnérables, la Région Midi-Pyrénées, avec les autres Régions de la Communauté de Travail des Pyrénées, a impulsé la création de l’Observatoire Pyrénéen du Changement Climatique, en janvier 2010.
L’Observatoire met en œuvre des actions de suivi de l’évolution du réchauffement climatique sur le massif des Pyrénées, de mutualisation des connaissances sur l’impact du changement climatique et de diffusion des informations vers les acteurs locaux et la population.
L’Observatoire s’appuie sur un conseil scientifique présidé par le médecin et explorateur français Jean-Louis Etienne, et composé de 26 experts et scientifiques français, espagnols et andorrans de renommées nationale et internationale.
L’Observatoire s’est doté il y a quelques mois d’une plateforme Internet : www.opcc-ctp.org.

Au-delà de ce Plan, la Région vient d’adopter de nouveaux critères pour conditionner les aides de la Région à des exigences environnementales, par exemple :

– en matière de politique territoriale, l’aide aux bâtiments publics sera conditionnée (atteinte d’une performance énergétique élevée, recours si possible aux énergies renouvelables, utilisation de bois certifiés, maîtrise de la consommation en eau, limitation des nuisances sur l’environnement),
– en matière d’aide aux entreprises, dans le cadre du nouveau SRDE : des économies d’énergie et un bilan carbone seront demandées aux entreprises aidées,
– dans le tourisme, des critères environnementaux mais aussi sociaux, d’accessibilité sont mis en place dans le cadre d’un partenariat exemplaire avec des Conventions Région-Départements.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.