Ralliement de Morin à Sarkozy “ce système pénalise le pluralisme”

Le député du Tarn Folliot avait décidé de quitter le Nouveau Centre pour rejoindre François Bayrou, Amir Mekhaeil, Chargé de la communication et de la commission économique a donc réagi au ralliement d’Hervé Morin à Nicolas Sarkozy.

Pour le représentant tarnais du Nouveau Centre “La candidature d’Hervé Morin a constitué l’aboutissement d’une démarche collective exprimée à plusieurs reprises par les instances nationales du Nouveau Centre lors du Conseil national de Vincennes le 22 janvier 2011 puis lors du Conseil national de Versailles le 7 mai 2011″.

Hervé Morin a voulu dire aux Français que si nous avions été écoutés, la situation économique et sociale de la France aurait pu être meilleure, qu’au Nouveau Centre nous avons des idées, neuves et concrètes, et que nous faisons de la politique sans céder aux sirènes du populisme et de la démagogie” commente encore Amir Mekhaeil.

“Ce combat n’a pas été facile car dans ce contexte difficile que la France traverse, nos compatriotes préfèrent les candidats des grands partis déjà connus. Le système médiatique n’était pas favorable à l’expression des candidats de partis jeunes, et ajoutons à tout cela l’obstacle juridique qui exige l’obtention de 500 signatures d’élus (maires, députés,…), ce système pénalise la démocratie et le pluralisme dans notre pays” a déclaré le représentant du Nouveau Centre dans le Tarn.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.