Le professeur Michel Attal nouveau directeur de l’Institut Claudius Regaud

Le professeur Michel Attal a pris ses fonctions de directeur général de l’Institut Claudius Regaud (ICR), centre
de lutte contre le cancer (CLCC) de Toulouse Midi-Pyrénées, le 10 janvier dernier. Il succède au docteur Jean-Pierre Armand.

Nommé pour 5 ans par Xavier Bertrand, le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Santé, sa candidature avait reçu un avis favorable du conseil d’administration de l’ICR et de la Fédération Française des Centres de Lutte Contre le Cancer (FFCLCC).

Agé de 57 ans, le Pr Michel Attal, professeur des universités et praticien hospitalier (PU-PH) à l’université Paul Sabatier de Toulouse, dirigeait le service d’hématologie du CHU de Toulouse depuis 2003. En 2010, le directeur de l’Agence régionale de santé lui a confié la responsabilité du projet médical de l’Institut universitaire du cancer (IUC). « Deux ans nous séparent de l’ouverture du nouvel hôpital qui réunira les personnels de l’ICR et certains services du CHU. Période charnière durant laquelle ma mission sera de préparer toutes les équipes à la mise en place du futur projet médical», explique le Pr Michel Attal.

Son activité scientifique fut durant plus de 20 ans orientée sur la recherche clinique dans le myélome, cancer
hématologique. Membre fondateur de l’intergroupe francophone du myélome (IFM), il a conduit de nombreux
programmes thérapeutiques destinés à proposer des solutions optimales de chimiothérapies intensives
associées à des autogreffes. Ces traitements sont aujourd’hui utilisés par toutes les équipes internationales.
Outre les missions de direction générale de CLCC, le Pr Michel Attal aura trois objectifs :
– organiser le transfert de l’ICR sur le futur hôpital ;
– orienter et développer les activités médicales dans toutes leurs composantes (soin, recherche et
enseignement) afin qu’elles s’inscrivent dans le projet médical du l’Institut universitaire du cancer ;
– préfigurer les modes d’organisation afin qu’au moment de l’ouverture de futur ensemble la qualité de prise
en charge des patients soit optimum et conforme à l’ambition de notre projet.
Conscient de l’importance du défi à relever le Pr Michel Attal a déclaré «avoir à cœur d’accompagner dans de
bonnes conditions les 850 professionnels qui forment la collectivité de l’ICR»

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.