Les échanges agricoles entre l’Europe et le Maroc sont désormais libres. Un risque pour les agriculteurs du Sud ouest ?

“Je regrette que, hier, le Parlement européen ait voté un accord de libéralisation des échanges agricoles entre les pays de l’Union européenne et le Maroc” indique vendredi la députée européenne UMP Christine de Veyrac.
Cette dernière estime que “Bien que ce texte, par l’ouverture du marché marocain qu’il implique, permettra à certains agriculteurs d’exporter plus facilement leurs productions, bien que soient prévues certaines clauses de sauvegarde en cas de déséquilibre fort sur nos marchés agricoles, je n’ai pas soutenu son adoption. Il m’apparaît en effet qu’à ce stade subsiste un risque élevé de concurrence déloyale, notamment pour les producteurs de fruits et légumes, et qu’il aurait été préférable d’attendre un rééquilibrage social et environnemental sur la production marocaine avant de ratifier un tel accord. “

Partager

Articles Récents

Coronavirus, 3 cas à Montpellier

Trois personnes ont été déclarées positives au Coronavirus. Elles ont été hospitalisées au CHU de…

29 février 2020

Coronavirus, pas encore de contrôles à l’aéroport de Toulouse

Passagers en provenance d'Italie Malgré le risque d'épidémie en France, nul contrôle sanitaire n'a été…

29 février 2020

Catalogne, l’indépendantiste Puigdemont en meeting à Perpignan

Perpignan se prépare à recevoir Carles Puigdemont. Plus de 70 000 personnes sont attendus ce…

29 février 2020

Le Coronavirus “peut être contenu”

L'Organisation Mondiale de la Santé OMS a précisé jeudi que 3.474 cas – dont 54…

28 février 2020

Coronavirus, un 1er cas en Occitanie

Pour la première fois, un patient a été diagnostiqué positif au Coronavirus dans la région…

28 février 2020

Coronavirus à Toulouse, une enseignante mise en retrait

Le foyer de Coronavirus en Italie inquiète en France. Dans toute la France, des consignes…

27 février 2020

Ce site utilise des Coockies pour mesurer son audience et proposer une publicité ciblée. Vous pouvez accepter (ou non) et au passage vous abonner aux ALERTES et NEWSLETTER du site d'actualités Toulouse7.com