Un record de consommation électrique battu

Panne de chauffage, d’électricité ou encore d’eau. Les français connaissent différentes galères en ces temps de froid polaire. Slate.fr tente de répondre à une question : “pourquoi autant de records de consommation électrique battus?” Et ce qui est sûr, c’est qu’il ne faut pas incriminer l’ordinateur.

Un record atteint

Le record a été atteint. 101.700 MégaWatts (MW) de consommation électrique ont été dépensé hier. “C’est 1.200 MW de plus que le précédent record, frais de tout juste 24 heures, et surtout 4.990 MW de plus que le 15 décembre 2010, celui «d’avant»” ajoute l’article. Il faut alors accuser la “termosensibilité”. En effet, la consommation électrique varie selon la température extérieure. Si l’air perd un degré celsius, la consommation augmentera de 2.300 MW. Et l’Héxagone est le plus concerné des pays européens.

La population augmente, le nombre de chauffages aussi

Sans compter que la démographie française augmente, tout comme les besoins énergétiques. Sans compter la progression du chauffage électrique. Aujourd’hui, “il équipe 32,5% des résidences principales et il est choisi par environ 60% des nouvelles constructions résidentielles.” En effet, il reste beaucoup plus économique qu’une chaudière.

Avec cette surconsommation, un risque perdure : celui du black out. En période de grand froid, il concerne ” les péninsules électriques, comme la Bretagne ou la région PACA où la production locale est peu importante.” Ainsi, leur population doit limiter sa consommation. Sinon, il va faire tout noir .

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.