Décès du colonel Bernard Demolins, compagnon de la Libération

Avec ce Compagnon de la Libération, la France perd un homme de devoir et d’engagement, qui témoigna d’un courage, d’une ténacité et d’une abnégation exemplaires pour défendre la liberté et la démocratie” a souligné le ministère de la défense à l’annonce de son décès.

Gaulliste de la première heure, il fit sien le combat du Général pour la France, contre la barbarie nazie et la compromission des autorités pétainistes. Il fut notamment l’un des héros du 22e bataillon de marche nord-africain, au sein duquel il livra parmi les plus grandes batailles des Forces françaises libres, d’El-Alamein jusqu’en Alsace” a encore précisé la rue Saint Dominique.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.