Grand Froid, quels sont les risques

En période exceptionnelle, la plus grande solidarité est de mise. En cas de grave problème, ne pas hésiter à téléphoner au 115 ou directement aux pompiers. Une période de grand froid génère de nombreux risques pour les biens et les personnes :

– Le grand froid peut mettre en danger les personnes fragilisées ou isolées, notamment les personnes âgées, handicapées, souffrant de maladies cardiovasculaires, respiratoires, endocriniennes ou certaines pathologies oculaires, les personnes souffrant de troubles mentaux ou du syndrome de Raynaud.
– Veillez particulièrement aux enfants.
– Certaines prises médicamenteuses peuvent avoir des contre-indications en cas de grands froids : demandez conseil à votre médecin.
– Chez les sportifs et les personnes qui travaillent à l’extérieur : attention à l’hypothermie et à l’aggravation d’une maladie préexistante.
– Les symptômes de l’hypothermie sont progressifs : chair de poule, frissons, engourdissement des extrémités sont des signaux d’alarme : en cas de persistance ils peuvent nécessiter une aide médicale.
– Veillez particulièrement aux moyens utilisés pour vous chauffer et à la ventilation de votre logement : une utilisation en continu des chauffages d’appoint. une utilisation de cuisinière, braséro, etc. pour vous chauffer. le fait de boucher les entrées d’air du logement peuvent entrainer un risque mortel d’intoxication au monoxyde de carbone.
– Des chutes de neige ou du verglas dans des proportions importantes sont attendus.
– Les conditions de circulation peuvent devenir rapidement très difficiles sur l’ensemble du réseau.
– Quelques dégâts peuvent affecter les réseaux de distribution d’électricité et de téléphone.
– Les risques d’accident sont accrus.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.