L’atelier Lejaby trouve un repreneur

Un souffle d’espoir arrive pour les employés de l’entreprise Lejaby. Laurent Wauquiez, ministre de l’enseignement supérieur a déclaré « qu’un maroquinier auvergnat va reprendre le site d’Yssingeaux en gardant les 93 salariés. » Libération.fr en fait sa Une en ce début d’après-midi. L’atelier Lejaby, fabricant de lingerie, était jusque là menacé de fermeture. En effet, le nouveau repreneur de l’usine, Alain Prost,  préférait faire appel à de la sous-traitance en Tunisie.

Laurent Wauquiez présente ce repreneur comme un sauveur. Vincent Rabérin dirige une société de maroquinerie Sofama basée dans l’Allier. C’est une garantie fiable pour le ministre qui ajoute qu’ «il travaille pour Louis Vuitton, qui s’est engagé à un carnet de commandes sur la durée. »

Le sort de ces salariés est également un enjeu de la campagne présidentielle. Dimanche soir, lors de son intervention télévisée, Nicolas Sarkozy avait assuré qu’il ne laisserait “pas tomber les gens de Lejaby”. Cette reprise est de bonne augure pour la majorité.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.