Le réalisateur grec, Theo Angelopoulos est mort

Palme d’or à Cannes pour le film “l’éternité et un jour”, Lyon d’argent au festival de Venise, Theo Angelopoulos est décédé cette nuit. Selon la presse, sa fin est particulièrement tragique. Renversé par un chauffard dans les rues du Pirée, dans la banlieue d’Athènes.

Âgé de 76 ans, Angelopoulos s’est d’abord fait connaître par ses récits politiques contre la dictature des colonels. Réalisateur de plusieurs films historiques. Celui qui avait suivi une partie de ses études en France est notamment l’auteur de “Alexandre le Grand”, “l’apiculteur” ou du “pas suspendu de la cigogne”.

Les films d’Angelopoulos sont qualifiés de “contemplatifs, exigeants, hermétiques et déroutants pour le grand public”. Mais soulèvent régulièrement l’enthousiasme des critiques. Récompensé de nombreux prix, son cinéma est aussi Universel que son message : “l’espoir dans l’enfance, capable de recréer le monde”.

Vidéo Youtube/enterfilm1 : Thème musical du film “L’éternité et un jour”, film récompensé par la palme d’or du 51e Festival de Cannes (1998)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.