Syrie : la mission de la Ligue arabe contestée

« La mission de la Ligue arabe en Syrie est une vaste farce ». C’est ce qu’essaie d’expliquer le nouvelobs.com dans l’interview d’ Anouar Malek, un ancien observateur de la Ligue arabe. Au bout de quelques jours, cet écrivain a présenté sa démission. Un acte de protestation.

Construction de la réalité

Cet homme considère la mission en Syrie comme une construction de la réalité. Selon lui, le rapport réalisé par le général Mohammad Al-Dabi n’est absolument pas le reflet de la situation réelle. Il va jusqu’à accuser l’homme d’être un « menteur ». Son témoignage est radicalement défaitiste. «  Tous les jours sont commis des crimes de guerre, des crimes contre l’humanité : le régime d’Assad bombarde les quartiers civils » décrit Anouar Malek.

Le site de la chaine TF1 explique que « l”avenir de la mission de la Ligue arabe en Syrie est débattu aujourd’hui lors d’une réunion des ambassadeurs de l’organisation. » En cause, son intrumentalisation par le régime de Bachar Al-Assad.

Corruption ?

Conformément à la version d’Anouar Malek, aucune amélioration n’a été trouvé par la Ligue arabe. Il en est sûr : « la majorité des Etats arabes soutiennent Assad. Pour preuve, la composition de la liste des observateurs : ils sont tous pieds et mains liés par leurs Etats. »

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.