Voeux de Nicolas Sarkozy au Monde rural : la Confédération paysanne n’est pas invitée

Le président de la République est mardi en Ariège, à Pamiers pour y présenter ses voeux au monde rural. Il devrait lors de ce déplacement visiter d’une cantine qui travaille avec des produits bio pour y promouvoir les circuits courts. Problème, le service du protocole de l’Elysée a omis d’inviter les représentants du syndicat Confédération paysanne. Le syndicat qui représente 20% des agriculteurs a vivement réagi à cet oubli politique en dénonçant “un mépris peu compréhensible”.

Le syndicat a donc tenu à critiquer le double langage de celui qui devrait se représenter pour la prochaine élection présidentielle. “Seulement voilà. Il y a l’agriculture dont le Président aime parler, cette agriculture qui fleure bon le terroir, la qualité et la proximité. Et, il y a l’agriculture que le Président soutient : une agriculture industrielle, qui « doit gagner en compétitivité », productiviste, exportatrice” a ainsi commenté le syndicat agricole qui pointe une politique a destination des gros exploitants agricoles et “point de soutien aux petites et moyennes fermes”.

A Pamiers, Nicolas Sarkozy est accompagné de son ministre de l’agriculture Bruno Lemaire. Une manifestation est organisée sur place par les partis de gauche et plusieurs syndicats.

1 Commentaire

  1. Pour M. Sarkozy il y a deux catégories de Français, les pros sarkozistes et les autres. La FNSEA qui a fourni des bataillons d’électeurs, et quelques ministres au RPR et à l’UMP; qui s’est gavée de subventions et de primes, et les petits paysans ceux qui triment et qui souffrent mais qui ont une noble idée de leur métier. Il est vrai que ceux là ne figuraient pas parmi les invités du Fouquet’s! Il est vrai qu’entre Neuilly et l’Ariège, il y a autant de distance qu’entre moi, quidam de base et M. Bolloré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.