Douste Blazy : “l’UMP s’est abimée”

L’ancien maire de Toulouse et ancien ministre, Philippe Douste Blazy confirme dimanche apporter son soutien à François Bayrou pour l’élection présidentielle de 2012. Le JDD l’annonçait ce matin, le journal Le Monde le confirme à midi dans une chronique rédigée par celui qui est désormais secrétaire adjoint de l’ONU en charge des financements innovants.

Dans cette chronique Philippe Douste Blazy, retiré de la vie politique nationale depuis 2007 et l’élection de Nicolas Sarkozy à la présidence de la République, explique que “l’UMP d’aujourd’hui s’est abîmée dans sa course permanente à l’urgence, à la surenchère, dans la poursuite du fait divers. Elle a laissé dans sa poche sa boussole principale : la personne humaine.” Autrement dit, celui qui appelle aujourd’hui à une “union nationale” autour de François Bayrou reproche une dérive droitière du parti qu’il avait crée avec Alain Juppé.

Douste Blazy qui affirme ne briguer aucune responsabilité en France explique qu’à ses yeux, l’UMP n’est plus un parti “de centre droit, humaniste et libéral”. L’ancien maire de Lourdes et Pau estime que le “tournant droitier” de l’ancien parti de Jacques Chirac est désormais assumé par l’état major du parti.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.