Cette parodie qui fait de Sarkozy le valet de Merkel

L’année 2011 a été marquée par la crise de l’Euro et une succession de sommets européens, tous présentés comme ceux de “la dernière chance”. La Grèce a d’abord été touchée. Puis le Portugal et l’Espagne. L’Italie a traversé la tempête sous l’oeil noir des désormais fameuses agences de notations. Les Grecs, les Espagnols, et les Italiens ont changé de dirigeants politiques. La France devrait, elle aussi perdre son fameux “triple A” attribué par les agences de notations et destinées à établir la garanties d’un Etat emprunteur auprès des investisseurs institutionnels. Avec une conséquence : la hausse du coût du crédit et donc un amoindrissement des capacités de manoeuvre budgétaires des gouvernements. La France a déjà voté deux plans de rigueur. Et la loi de finance pour 2012 vise encore à réaliser des économies. Les comptes publics sont au plus bas. Le chômage est proche de ses records et les jeunes peinent à trouver des emplois.

Dans cette situation, seule l’Allemagne semble encore conserver le tête au dessus de l’eau. Une situation économique qui renforce politiquement la chancelière Angela Merkel sur l’échiquier européen. Et inspire les auteurs de parodies ….

Vidéo Youtube/DickVG1985 : Une adaptation du court métrage de 1963 “Dinner For One”, Angela Merkel reçoit ses invités: l’ancien Premier ministre grec Papandreou, l’ancien Premier ministre espagnol Zapatero et le Premier ministre britannique, David Cameron, et tous servi par Sarkozy comme serveur.

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.