Les partisans d’Hervé Morin tentent de mobiliser leurs troupes à Toulouse

HervemorinÀ la suite de la déclaration de candidature de Hervé MORIN à l’élection présidentielle de 2012, les membres du Nouveau centre et des Jeunes centristes se sont réunis samedi matin au Florida (place du Capitole, 31000 Toulouse) pour présenter la candidature de
Hervé Morin.

Grigori Michel, membre du bureau national exécutif des Jeunes centristes a animé cette rencontre au tour d’un petit-déjeuner débat qui a duré 3 heures.

A cette occasion, des représentants du Parti radical 31 et du Parti radical 12, tel que Marianne Meyzen (secrétaire adjointe du Parti radical 31), étaient présents. La Gauche Moderne était représentée par Sandra Mourgues. Il convient également de préciser que
Jean-Luc Moudenc était représenté par Etienne Cardeilhac-Pugens. Malgré un faible score crédité dans les sondages d’opinion, “la candidature de Hervé Morin a été reconnue comme légitime” par l’ensemble des personnes présentes.

Photo DP/US Defense Dept/Cherie A. Thurlby : Hervé Morin, alors ministre de la défense, en visite aux Etats Unis

2 Commentaires

  1. Bonsoir M. Cardeilhac,

    il me semblait que le MJT n’était rattaché à aucun parti politique ?

    Cette annonce me laisse perplexe…

    Quand vous verra-t-on la main dans la colle, et surtout sur le terrain ?

    Bien à vous,

    Jean-louis

  2. Bonjour,

    Je tiens à préciser que je suis venu à l’invitation de mon ami Grigori MICHEL, et non pas pour soutenir la candidature de Monsieur MORIN à l’élection présidentielle. Je ne souhaite pas qu’il y’ait d’ambiguïté à ce sujet, car je représentai le “Mouvement des Jeunes pour Toulouse” qui n’a pas vocation à se prononcer sur les élections nationales, et Jean-Luc MOUDENC qui était invité en tant que Président de l’opposition minicipale et de l’ association Toulouse Avenir.

    Bien cordialement,
    Etienne CARDEILHAC-PUGENS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.