Le jardin d’éveil de Castanet n’est pas encore ouvert mais déjà critiqué

Le premier jardin d’éveil du département de Haute Garonne va bientôt voir le jour à Castanet-Tolosan dans la banlieue de Toulouse.
Cette structure municipale accueillant les enfants de 2 à 5 ans était l’un des projets phare de l’ancien ministre de l’Education nationale Xavier Darcos pour remplacer à terme les écoles maternelles.

Situé au sein même d’un groupe scolaire, dans des locaux jusqu’alors dédiés aux projets éducatifs des enseignants, ce jardin d’éveil doit ouvrir début 2012 pour accueillir environ 12 enfants.
Une erreur estime t on aujourd’hui du côté des parents d’élèves de la FCPE “Alors que les enfants de moins de 3 ans ne sont plus scolarisés dans le département et que les effectifs des classes de maternelle sont à près de 32 élèves en moyenne, le jardin d’éveil semble être la solution promue par le ministère et la mairie de Castanet” souligne ainsi la fédération de parents d’élèves à ce propos.

“Pour des raisons pédagogiques ? Surement pas puisque comme le dit la circulaire de 2009, c’est une structure intermédiaire “entre la crèche ou l’assistante maternelle” qui n’est en aucun cas un lieu d’apprentissage. Pour des raisons financières ? Surement pas car cette structure est payante pour les parents (jusqu’à 360 € par mois). De plus, le cout de la prise en charge globale d’un enfant en jardin d’éveil est très supérieur à celui de la maternelle (près de 60%) entrainant de plus un transfert de charges de l’état vers les parents et les collectivités. Les enfants ont besoin d’apprendre dans de bonnes conditions dès le plus jeune âge : le jardin d’éveil n’est surement pas la réponse adaptée. Redonnons plutôt les moyens de fonctionner à l’école maternelle !” indique t on à la FCPE.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.