La Journée de lutte contre les violences faites aux femmes programmée samedi

La journée de lutte contre les violences faites aux femmes sera cette année l’occasion pour Osez le féminisme 31! de revenir sur le sexisme ordinaire que subissent les femmes quotidiennement. “Un sexisme qui est une violence en lui-même et s’avère source de violences” précise Nataly Breda porte parole d’Osez le féminisme 31.
À l’invitation de l’association « Du côté des femmes » à Muret, une rencontre autour du livre “Vie de meuf, le sexisme ordinaire illustré” aura lieu samedi 26 novembre à 15h à la Médiathèque François Mitterrand (58 rue Clément Ader – Muret).

D’autre part, Osez le féminisme 31! participera au rassemblement contre le système prostitueur le samedi 26 novembre à l’ancien poste frontière du Perthus, à la Jonquera en Espagne (lieu désormais célèbre pour les femmes qui y sont prostituées). Cette manifestation à l’appel du collectif pour les droits des femmes 66, avec la Marche Mondiale des Femmes 31 et le Collectif Midi-Pyrénées pour les Droits des Femmes, a pour objectif de sensibiliser le public à la souffrance inhérente au système prostitutionnel et de responsabiliser les clients “prostitueurs”. OLF 31 est signataire de l’appel.

Enfin, la campagne contre le viol, initiée voici un an par Osez le féminisme! et d’autres associations se terminera vendredi 25 novembre à Paris. La pétition contre le viol (qui a d’ors et déjà récolté plus de 37 500 signatures) sera remise au gouvernement. Le viol est un phénomène de société massif puisque 75 000 femmes sont violées par an, il est le signe d’une société profondément sexiste. À Toulouse, Osez le féminisme 31! a mené cette campagne et organisé une grande action d’affichage et de nombreuses rencontres autour du viol. L’association engage le gouvernement à réagir et appliquer une politique volontariste contre les violences faites aux femmes.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.