Le Prix Interallié pour Morgan Sportès et « Tout, tout de suite »

La moisson des prix littéraires continuent. Le jury du Prix Interallié a été décerné ce mercredi à Morgan Sportès pour « Tout, tout de suite ». Ce roman-enquête revient sur le crime du Gang des barbares. Petit rappel des faits : le jeune juif Ilan Halimi est enlevé, séquestré et torturé pendant trois semaines en janvier 2006 dans la région parisienne. Youssouf Fofana est le meneur de cet assassinat organisé avec une vingtaine de jeunes banlieusards. « Tout, tout de suite » relate cette tragédie avec la froideur d’un procès-verbal.

Le lauréat a obtenu six voix au troisième tour contre trois à Stéphane Hoffmann pour « Les Autos tamponneuses » et deux à Delphine de Vigan pour « Rien ne s’oppose à la nuit ». Il laisse ainsi sur le carreau Laurence Cossé, Stéphane Hoffmann et Simon Liberati, déjà récompensé par le Prix Femina 2011 avec « Jayne Mansfield 1967 ». Morgan Sportès a près de vingt livres à son actif dont « L’appât », adapté au cinéma en 1995 avec Marie Gillain, Olivier Sitruk et Bruno Putzulu.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.