Airbus estime à 347 milliards de dollars le marché du Moyen Orient

Fotolia_5529053_SLe marché du Moyen-Orient représente plus de 1 920 appareils, d’une valeur estimée à plus de 347 milliards de dollars
La flotte d’avions de la région devrait quasiment tripler au cours des 20 prochaines années

Selon les dernières prévisions globales de marché d’Airbus (GMF – Global Market Forecast), 1 921 avions passagers (de plus de 100 sièges) et de fret neufs, d’une valeur estimée à 347,4 milliards de dollars, seront nécessaires pour répondre aux besoins des transporteurs basés au Moyen-Orient entre 2011 et 2030. Sur ce total, 1 882 exemplaires seront des avions passagers (336,3 milliards de dollars) et 39 des avions de fret (11,1 milliards de dollars).

Les principaux facteurs qui sous-tendent cette forte demande ininterrompue en avions neufs sont notamment l’expansion des flottes existantes et le remplacement d’une partie des appareils, une urbanisation accrue, un nombre croissant de mégapoles, le développement continu de la région et son positionnement en tant que ‘hub’ géographique et destination privilégiée des touristes. Grâce aux capacités des appareils modernes, chacune des destinations majeures du monde peut être desservie par un vol direct au départ du Moyen-Orient.

Ces facteurs contribuent à un taux de croissance moyen du nombre de passagers de 6,4 pour cent par an sur les 20 prochaines années, bien au-delà de la moyenne mondiale qui est estimée à 4,8 pour cent. Avec ce taux de croissance supérieur à la moyenne, on estime que les flottes de la région vont quasiment tripler d’ici 2030, passant de quelque 800 appareils aujourd’hui à près de 2 260.

Photo © Peter Markl – Fotolia.com : ce week end, l’avionneur américain Boeing a conclu une vente record pour 18 milliards de dollars

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.