Procès AZF : Total et son ex PDG Thierry Desmarest sur le banc des prévenus

mail1Premier coup de théâtre dans le procès en appel de la catastrophe AZF. A la suite d’une longue bataille judiciaire, les juges ont décidé mercredi de placer la multinationale Total et son ancien PDG Thierry Desmarest au rang des prévenus du procès. La société Grande Paroisse était, le 21 septembre 2001, une filiale du groupe pétrolier alors dirigé par Thierry Desmarest.

Aux côtés, de la société Grande Paroisse et de son PDG, Serge Biechlin, Total et Thierry Desmarest sont donc poursuivis pour des faits qualifiés d’homicide involontaire. En première instance, le tribunal avait considère que le refus du juge d’instruction d’enquêter protégeait Total et -son ancien président- Thierry Desmarest.

La cour a cependant différé sa décision concernant la citation directe émise par les parties civiles contre Total et Desmarest. En première instance, les magistrats avaient décidé de ne pas poursuivre Total et son PDG et relaxé les deux prévenus. A l’issue de plusieurs années d’instruction, de 4 mois de débats et 5 mois de réflexion le tribunal correctionnel de Toulouse présidé par
Thomas Le Monnyer a décidé la relaxe générale au bénéfice du doute.

Photo Toulouse7.com Maître Jean Veil, avocat de Total et de Thierry Desmarest

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.