Star Wars “l’empire contre attaque”

Où l’on retrouve Luke Skywalker, la princesse Leïa, Han Solo et le méchant Dark Vador qui prend alors une autre dimension. Apparaît dans cet épisode un certain Yoda, maître Jedi.
Les spectateurs étaient sortis ébahis du premier épisode. Ils vont prendre une véritable claque lors du deuxième opus de la saga. Réalise par un Universitaire spécialiste de la photographie, l’empire contra attaque propulse la saga Star Wars de l’évènement au phénomène de société. Irvin Kershner va faire de ce Star Wars LA référence, inégalée malgré 4 épisodes supplémentaires.

Le film s’ouvre sur la planète de glace. Les rebelles s’y sont réfugiés depuis la destruction de l’étoile de la mort. Lors d’une mission Luke découvre alors ses premiers pouvoirs surnaturels de Jedi. Il apprendra par la suite à maîtriser la force. Chassés de la planète les troupes rebelles se dispersent. Leïa embarque avec Han Solo et ces deux là tomberont amoureux. Luke Skylwaker va lui rencontrer un maître Jedi qui lui a été indiqué en songe par son ancien mentor, Obi Wan Ben Kenobi : un certain Yoda.

Le film, époustouflant, repose d’abord sur des effets spéciaux, époustouflants en 1980 lors de la sortie du film. Crédibles et exemplaire plus de 30 ans plus tard. Mais le génie d’Irvin Kirhsner fait de ce film un très bel ouvrage par sa photographie. Soignée au millimètre. L’exemple de la rencontre entre Luke Skywalker et Dark Vador tient du chef d’oeuvre sur ce plan. Les dialogues n’y sont pas inintéressants … Un film qui rencontre à l’époque un immense succès public. A juste titre.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.