Pauvreté des jeunes “il faut une mobilisation générale”

Fotolia_6071590_SLe rapport annuel du Secours Catholique est moins commenté que les résultats des entreprises du CAC 40, mais il donne un éclairage sur l’état de la société” a indiqué aujourd’hui le président du Conseil économique et social régional Jean Louis Chauzy.

L’aggravation de la pauvreté et de la précarité frappe 8 millions de personnes fin 2010 vivant avec moins de 949 euros par mois, en Midi-Pyrénées 10 % des salariés, 100 000 sur un million sont concernés, mais les jeunes sont les premières victimes durables de la crise et des plans d’austérité. 24 % des jeunes de moins de 25 ans sont au chômage en Midi-Pyrénées, ils sont près de 20 000 à renoncer à faire valoir leurs droits, et de près 6 000 sont exclus de l’appareil de formation, sans qualification. a souligné Chauzy.

Cette aggravation de la précarité, de la pauvreté entraine trois conséquences dramatiques pour les familles ou les personnes seules : les difficultés à se loger, les difficultés à exercer un emploi stable, les difficultés à se nourrir. Cette situation nécessite un sursaut de l’Etat, de l’Europe et des Régions afin de savoir travailler ensemble pour relancer la croissance, les politiques de formation et de réindustrialisation. Il faut une mobilisation générale de tous les acteurs pour aider la jeunesse première victime de la crise dans la mise en œuvre d’un certain nombre de droit : la formation, l’emploi, la santé et le logement !” a estimé le président du Conseil économique et social régional.

Photo © dimis – Fotolia.com

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.