Libye : “des allégations de crimes commis par les forces de l’OTAN”

Luis Moreno-Ocampo procureur de la Cour Pénale Internationale a indiqué qu’au cours du weekend dernier, son bureau avait effectué une première mission d’évaluation en Libye pour préparer la collecte de preuves supplémentaires sur le territoire où des crimes présumés ont eu lieu.
Le Bureau du Procureur examine notamment les allégations de viols qui auraient été commis par les forces de sécurité de Mouammar Kadhafi. « Même s’il est prématuré de tirer des conclusions sur des chiffres précis, les informations et les preuves indiquent qu’à ce stade des centaines de viols ont été commis lors du conflit », a dit M. Moreno-Ocampo.
Il a ajouté que ses services avaient interrogé un nombre limité de victimes qui ont été enlevées et violées dans des lieux de détention secrets.
Le Procureur de la CPI a souligné qu’il y avait également « des allégations de crimes commis par les forces de l’OTAN, des allégations de crimes commis par les forces associées au Conseil national de transition libyen (CNT), dont la détention présumée de civils soupçonnés d’être des mercenaires et le meurtre présumé de combattants détenus, ainsi que des allégations d’autres crimes commis par des forces pro-Kadhafi. » « Ces allégations seront étudiées de manière impartiale et indépendante par le Bureau », a-t-il ajouté.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.