La rédaction de Charlie Hebdo s’installe dans les locaux de Libération

Où était la police ? Les bureaux de l’hebdomadaire satyrique ont été détruits cette nuit dans un incendie d’origine criminelle. Selon le compte Twitter de Nicolas Demorand, la rédaction de Charlie pourrait s’installer dans les locaux de Libération. Charlie Hebdo avait décidé de faire paraître un numéro spécial cette semaine avec le prophète Mahomet en rédacteur en chef d’une publication rebaptisée Charia Hebdo ! La rédaction avait décidé de réagir ainsi à l’annonce de l’application de la charia en Libye et à la victoire du parti islamiste aux première élections libres en Tunisie. Cette liberté éditoriale n’a pas été du goût des iconoclastes qui ont décidé d’attaquer l’hebdomadaire non devant les tribunaux mais directement par l’action directe et la violence.

Sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes, anonymes, politiques ou stars du web ont fait par de leur colère et de leur indignation. Candidat socialiste à l’élection présidentielle, François Hollande a exprimé son “indignation” et déclaré que “le combat pour la liberté d’expression demeure, hélas, d’une désolante actualité”.

Nicolas Demorand, directeur de Libération a lui proposé dans la matinée à la rédaction de Charlie Hebdo de s’installer chez Libération. Selon le compte Twitter de l’ancien présentateur de C Politique sur France5, Charlie Hebdo aurait accepté.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.