Black Sabbath “Sabbath Bloody Sabbath”

La voix nasillarde d’Ozzy Osbourne ou la qualité des 3 autres musiciens du groupe avait déjà été célébrée par la critique et les fans. Ce qui choque d’emblée à l’écoute de cet album millésimé 1973 c’est le son de guitare. Extraordinaire, inédit. Tony Lommy guitariste du groupe avait eu un accident grave à la main et devait jouer avec des cordes accordées de manière particulière. Le résultat est stupéfiant. Là encore, le groupe d’Ozzy Osbourne est déjà célèbre dans le monde entier à la fois pour ses compositions mais aussi pour ses abus et ses postures. Lorsque le groupe rentre en studio pour enregistrer ce 3e album, rien ne prédispose à un chef d’oeuvre. Les critiques attendent la déchéance du groupe. Avec une pochette particulièrement choquante recto verso, Black Sabbath livre un album qui inspirera les ainés Metallica ou Iron Maiden.

“Sabbra Cadabra” l’un des meilleur morceau du groupe est régulièrement repris sur scène par de nombreux groupes. Morceau étrange à la fois cool par son thème et ses paroles, il n’est cependant pas s’en rappeler la principale oeuvre du compositeur russe Moussorgski et son évocation …. du sabbath des sorcières dans ‘une nuit sur le mont chauve”. A noter sur cet album le titre polémique intitulé “killing yourself to live”.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.